Les classiques connectés – Olivier Ertzscheid

Les classiques connectés – Olivier Ertzscheid

Beaucoup de questionnements dans cet ouvrage entre poésie et roman. De quoi réfléchir, tout en s’amusant!

La quatrième de couv :

Les classiques connectés – Olivier ErtzscheidEt si Baudelaire avait écrit un hymne aux algorithmes au lieu de son hymne à la beauté ? Et si Jean de La Fontaine avait connu Google, Facebook et Amazon, quelle fable aurait-il choisie pour raconter notre rapport à ces acteurs ? Et quelle morale en aurait-il tiré ? Et si Aragon avait été davantage fasciné par les « données » plutôt que par les Yeux d’Elsa ? Si, plutôt qu’un renard, c’est Google qui avait appris au Petit Prince le sens du mot apprivoiser ?

Anthologie critique réalisée en l’an 4097 pour nous aider à appréhender dès aujourd’hui l’évolution de notre rapport au monde… connecté.

Mon avis :

En 4097, Google et Facebook se sont associés pour créer la plus grande bibliothèque jamais réalisée. Textotal IV rassemble ainsi «la totalité des textes, écrits ou restant à écrire». Des ingénieurs littéraires sont missionnés pour donner un semblant de vie et de contexte aux futurs chefs d’œuvre, afin de mieux les vendre au public. L’un de ces ingénieurs découvre un jour dans la masse d’ouvrage un livre intitulé Les classiques connectés. A travers les différents textes qu’il va nous en livrer, l’ingénieur remonte les origines du web, explique le nouvel ordre mondial sans représentant humain, s’interroge sur les larges diffusions de chats ou de pandas plutôt que le relai de catastrophes ou encore sur notre incapacité à gérer le trop-plein d’informations.

Extraits de chansons célèbres, de classiques ou de poèmes, Olivier Ertzscheid a détourné de manière très intéressante les textes les plus célèbres de notre patrimoine. De Piaf à La Fontaine, en passant par Souchon, Baudelaire, Brassens ou encore Ferrat, chaque passage mêle le texte original à des passages modifiés (en italique). A travers cette nouvelle version, il aborde les problèmes de notre monde numérique et de ses possibles dérives: Que restera-t-il de la relative liberté en ligne lorsque tout sera publié dans des jardins fermés? Que deviendront nos données personnelles lorsque nous les aurons toutes confiées aux grands géants du web? Peut-on faire confiance au moteur qui veut nous apprivoiser ?

Il y a un peu tous ces questionnements dans cet ouvrage entre poésie et roman. De quoi réfléchir, tout en s’amusant! Car très vite, la nouvelle version prend le pas sur l’originale et on se surprend à chantonner avec ces nouvelles paroles. je vous laisse faire le test par vous-même avec l’extrait de La foule adapté ci-dessous et je vous conseille ensuite d’acquérir l’ouvrage pour découvrir le reste !

Extrait

Découvrir un extrait sur le site des éditions Publie.net.

img_4469

Détails :

Auteur : Olivier Ertzscheid
Éditeur : Publie.net
Date de parution : 09/09/2016

Cette chronique a déjà été lue 1290 fois.

2 réactions au sujet de « Les classiques connectés – Olivier Ertzscheid »

  1. Ça a l’air vraiment pas mal ! C’est sympa cette parodie qui incite à réfléchir sur notre monde connecté, merci pour la découverte 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :