Des personnages attachants, un petit vieux très étrange qui chamboule toute la vie de deux tourtereaux, des énigmes à résoudre en discutant avec des bouquinistes… Bon moment de lecture en perspective !

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

Proposé également par Publie.net en service presse, je découvre cet auteur.

La quatrième de couv :

Jean-Bernard Pouy a écrit que les historiens de demain pourront enquêter sur notre époque en lisant les romans policiers édités aujourd’hui.

Didier Daeninckx n’est pas seulement l’auteur de Meurtres pour mémoire ou de Cannibale, c’est aussi un formidable conteur du quotidien. Dans ce roman, Didier Daeninckx multiplie les niveaux de lecture :  recherche d’un logement à Paris (ah vous connaissez ?), enquête sur un voisin abandonné, fouille dans les archives, recherche d’un polar dans une librairie spécialisée tenue par le spécialiste mondial du Serial killer…

A tous les geeks qui téléchargeront ce roman, vous apprendrez que la RATP avait dès la fin des années 80 un réseau de télécommunication performant qui vous géolocalisait. La preuve est dans le livre.

A tous les collectionneurs de roman policier, vous trouverez quelques énigmes à déchiffrer.

A tous les amateurs de Didier Daeninckx, vous vous attacherez aux trois protagonistes de ce roman généreux et terriblement d’actualité dans une société dominée par la communication mais qui a oublié l’humain.

Et sans doute, vous trouverez des références dans votre entourage à ce grand-père qui fait des siennes dans ce roman à énigmes. Perso, il me fait penser à Joseph Bialot, papy du polar que j’imagine bien écrire cette «Série noire sur le Mont-Blanc » racontée par ce GP.

Mon avis :

José et Milna sont à la recherche d’un appartement un peu plus grand que leur minuscule studio… Mais, à Paris, il y a la queue, les mille et un papiers, les garants à fournir, gagner quatre fois le montant du loyer… Bref, ça fait des mois qu’ils cherchent sans succès. Jusqu’à ce que José repère L’annonce parfaite pour eux. Les papiers sont en règle, il est sur place le premier, l’appart lui plait… Il n’hésite pas une seconde à sortir les trois mois de caution nécessaire pour accéder à ce rêve. Mais il était loin de s’imaginer, « traçant un cercle malhabile autour de l’annonce qui avait retenu mon attention, que je m’engageais dans une aventure qui marquerait ma vie, et dont le souvenir hanterait chacune de mes nuits ».

Parce que ce qu’ils ne savaient pas, avant d’emménager, c’est qu’ils avaient un voisin à l’étage du dessous pour le moins étrange. La première fois qu’ils le rencontrent, c’est au milieu de la nuit. Ils le réveillent alors qu’il était endormi sur son propre palier. La seconde fois, c’est le même manège. Et le plus étrange, c’est que ce monsieur ne reçoit jamais de courrier: pas de factures, d’avis d’impôts, de paiement pour la retraite… rien. Jusqu’au jour où, rentrant dans l’immeuble, José et Milna vont s’apercevoir que le petit vieux a été vidé des lieux… Et placé en hôpital. Alors ils vont décider de le prendre chez eux quelque temps. Pour tenter de lui redonner le sourire, mais aussi pour en apprendre un peu plus sur ce drôle de vieux monsieur. Et là, ils ne vont pas être au bout de leur surprise !

Des personnages attachants, une histoire qui vous emmène à la découverte d’un Paris coloré, des chauffeurs de taxi fan de Claude François (attention, il y a un risque d’avoir la chanson dans la tête toute la journée !), des courses poursuites à la recherche de la vérité sur la vie de ce vieux M. X, mais aussi à la recherche des solutions aux énigmes qu’il crée au fur et à mesure et qui les emmèneront à la découverte d’une suite de romans noirs oubliés. Un très bon moment de lecture !

Extraits :

Lire les premières pages sur le site de publie.net.

Détails :

Auteur : Didier Daeninckx
Éditeur : Publie.net
Date de parution : 10/03/2011
174 pages

Cette chronique a déjà été lue 4137 fois.

%d blogueurs aiment cette page :