Une belle histoire, pleine de générosité et de sourires.

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

Lorsque j’ai découvert Barbara Constantine avec Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom, je vous avais prévenu qu’on la reverrait très vite sur ce blog. Et quoi de mieux qu’un bon bol d’air de la campagne après un roman comme A l’estomac.

La quatrième de couv :

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Pour la première fois, sa petite-fille, Clara, vient passer les grandes vacances chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu’elle a un problème de santé… Elle verra ça plus tard. La priorité, c’est sa Clarinette chérie !

Durant tout l’été (le dernier ?), Mélie décide de fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant La Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins.

Il y a aussi le vieux Marcel, qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique… Et puis, comme la vie est vraiment dingue parfois, il y a Mélie qui va enfin rencontrer le grand amour… Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !

Mon avis :

Vous avez déjà pensé à regarder pousser le bambou ? Regarder une araignée tisser sa toile ? Moi non plus ! Mais Mélie, elle, sait qu’il lui reste peut-être peu de temps. Alors, elle décide de le prendre ce temps, pour en profiter un maximum avec Clara, sa petite fille, mais aussi tout ce petit monde qui gravite autour d’elle.

Parce qu’il faut penser à Marcel qui est en fauteuil roulant. Mais pas tout le temps. Il faut bien qu’elle l’occupe notre Mélie, sinon il risquerait de devenir dingue dans sa maison de retraite. Une voiture en panne, la machine à laver qui fait de drôle de bruit, un moulin à café récalcitrant… Jamais à court d’idée, Mélie ! Et puis Fanette, la mère de Clara, qui va d’amour en amour sans arriver à trouver une histoire stable… pendant que Clara, elle, découvre les premiers battements de coeur pour Antoine. Et Bello aussi, le parrain qui se construit une tribu de filleuls car il sait qu’il n’est pas fait pour être père. Mais qu’est ce qu’il est doué en parrain !

Un vrai moment de bonheur, où les jeunes découvrent que les plus âgés ont aussi eu une vie avant eux, qu’ils ont aimé, ont souffert, se sont battus, ont même réussi à survivre sans télé et sans PlayStation. Et où les plus âgés découvrent qu’il n’est jamais trop tard pour les secrets gardés, les souvenirs enfouis… et pour l’Amour !

Détails :

Auteur : Barbara Constantine
Editeur : Le Livre de Poche
Date de parution : 20/01/2010
247 pages

Cette chronique a déjà été lue 1436 fois.

%d blogueurs aiment cette page :