Le best of des mots clésOk, septembre… Mois de la rentrée… Vous étiez tous occupés à préparer les cartables, vous inscrire en salle de sport, préparer le régime de l’hiver…

Bref, toutes ces bonnes résolutions que l’on prend à la rentrée…

Et qu’on oublie deux mois plus tard en général !

Tout ça pour vous dire quoi ?

 

Tout ça pour vous dire qu’à part faire des recherches sur des titres de livres, vous avez été  trop sages en ce mois de septembre. Bien trop sages ! Et c’est ennuyeux quand vous êtes sages, parce qu’on ne peut pas se moquer ! Qu’est-ce que je fais, moi, avec ces quelques mots clés à peine rigolos ?

Vous avez plutôt intérêt à vous rattraper le mois prochain !

  • un résumé du pardon: mon dieu… sujet tellement vaste ! Comment veux-tu faire un résumé sur un tel sujet ? Ca peut prendre toute une vie ce genre de question, tu sais ?
  • stephanie brulon la. tranche:  tu sais que la ponctuation dans la vie, c’est important ! Parce que là, on pourrait croire que tu veux brûler Stéphanie. Et ça, franchement, c’est pas très sympa. Maintenant, tu peux aussi vouloir dire « Stéphanie, brûlons la tranche ». Et là, tu comprends, c’est plus du tout le même sens ! Alors, au fond, que veux-tu faire ?
  • poseur de bombe alexandre martin: je ne le connais pas. Je ne sais pas s’il pose des bombes ou pas. Mais ça peut aussi t’amener à une plainte en diffamation ce genre d’affirmation, tu sais ?
  • livre sur supplice:  ben y a bien le Benchley. Mais est-ce que c’est ce type-là que tu recherches…
  • le but des événements dans nos vie: toi, t’as aussi des questions existentielles ! Selon ta philosophie de vie, soit c’est des événements qui sont là pour t’aider à progresser dans ta vie et qui devrait t’amener au Saint Graal, quel qu’il soit, soit… hé bien c’est juste des événements sans aucun but particulier si tu considères que rien n’est écrit d’avance… C’est bon ? Ça t’aide ?
  • ecrire une bonne chronique livre sur blog: ah ben ça mon petit, ou ma petite, si on avait une formule magique, ça se saurait ! Pas trop de fautes, pas un pavé énorme, pas trois phrases non plus… mais à part ça… c’est au ressenti !

Sur ce, bonne journée !

Cette chronique a déjà été lue 5733 fois.

%d blogueurs aiment cette page :