J’ai hésité à faire un billet sur le sujet. Mais je n’ai aucune analyse à proposer, aucune certitude sur ce qu’il est juste ou non de faire. Devait-on prier ou non pour Paris ? Fallait-il changer sa photo de profil Facebook ou non ? Est-ce que ces hommages à Paris sont déplacés par rapport aux autres pays touchés eux aussi, et souvent bien plus, par l’horreur ? Est-ce qu’allumer une bougie à sa fenêtre changera quoi que ce soit ? Et est-ce que bombarder en représailles est la bonne solution ? Je ne sais pas. Je crois juste que dans ces moments chacun tente de réagir comme il peut, avec ses moyens, avec ses certitudes. Pour digérer les événements. J’ai fait mes choix face à ça. J’ai respecté ceux des autres. J’essaye de ne pas être dans le réactif et de tourner mes doigts 7 fois sur le clavier avant de poster sur FB ou sur Twitter.

Bilan du mois - Octobre 2015Alors, comme je ne sais pas, je vais juste continuer à lire, partager, chroniquer, tenter de débusquer #lelecteur ou #lalectrice dans le train, en terrasse ou ailleurs. Et vivre aussi…

Cette chronique a déjà été lue 3763 fois.

%d blogueurs aiment cette page :