Il avait sorti un stylo de sa veste, retourné le papier et écrit : « Est-ce la même chose pour tout le monde ? La nostalgie de l’être qui nous manque ? De cette personne unique. Celle qui peut te comprendre sans s’en servir ensuite contre toi. Celle qui n’exige pas de te posséder, et envers qui tu n’as ni besoin de mentir, ni de prendre tes distances. Existe-t-elle ? Ou bien est-ce seulement un mythe dont tu as paré quelqu’un rencontré à une réunion religieuse ? »

La septième rencontre – Herbjørg Wassmo

Cette chronique a déjà été lue 10240 fois.

%d blogueurs aiment cette page :