Archives de
Étiquette : Edition 100% numérique

Édition numérique – House Made Of Dawn

Édition numérique – House Made Of Dawn

House Made Of DawnRenaud Ehrengardt m’a contactée pour me proposer de découvrir leurs titres. Après avoir jeté un coup d’œil au catalogue, j’ai opté pour 10 jours, 10 heures, 10 minutes de Colin Manierka. Et au vue des titres proposés, je me suis dit que cette maison d’édition pourrait intéresser certains d’entre vous (Natalia, je pense à toi par exemple!).

Le plus simple était donc de leur demander de se présenter. Et bientôt donc, la chronique de 10 jours, 10 heures, 10 minutes.

Lire la suite Lire la suite

Édition numérique – E-Fractions Éditions

Édition numérique – E-Fractions Éditions

E-Fractions ÉditionsÇa fait un moment maintenant que je suis Franck-Olivier Laferrère sur Twitter. Mis à part le fait qu’il nous nargue régulièrement avec ses photos de plage idyllique, il y a toujours ses mots qui vont avec ses photos.

Alors quand il m’a proposé de découvrir La solitude de l’ours polaire de Louis Stéphane Ulysse, j’ai dit oui (et vous pouvez déjà trouver un extrait ici). Et j’en ai profité pour lui demander de nous présenter la maison d’édition.

Lire la suite Lire la suite

Édition numérique – Editions de l’Abat-Jour

Édition numérique – Editions de l’Abat-Jour

Editions de l'Abat-JourJ’avais découvert la maison d’édition lorsqu’elle m’a proposé en 2010 de découvrir Tuer le temps, puis Crevez charognes en 2011. Deux romans violents et dérangeants, mais très intéressants ! Actuellement, je découvre Hirondelle ou martinet ? de Serge Cazenave-Sarkis.

Ça faisait un moment que je pensais à les contacter pour leur proposer ce petit questionnaire habituel. C’est maintenant chose faite. Donc si vous aimez ce qui est noir, violent, dérangeant et anticonformiste, lisez la suite. Ça ne pourra que vous plaire !

 

Lire la suite Lire la suite

Édition numérique – Neobook

Édition numérique – Neobook

Une toute jeune maison d’édition 100% numérique vient de voir le jour. Découvrons la ensemble !

Pouvez-vous présenter votre maison d’édition ?

Nous sommes une maison d’édition numérique indépendante ainsi qu’une plateforme de diffusion d’œuvres littéraires numériques. Nous proposons un large choix de livres numériques d’éditeurs partenaires et édités par la maison. Nous avons fait le choix de publier différents genres littéraires, et ouvrons donc sur un large panel : littérature contemporaine et étrangère, nouvelles, roman noir, poésie, théâtre, témoignage, Fantasy & SF… en tout, un catalogue de 12 collections, qui est amené à grandir avec le développement de la maison d’édition. Nous proposons des ouvrages payants, bien entendu, mais à des prix abordables, qui vont de 0.99€ à 9.99€, avec un grand nombre de titres à 5€, mais également des ouvrages gratuits, tombés dans le domaine public, allant des plus connus comme Hugo ou Maupassant, au moins connus, comme Estaunié, Aicard, ou encore Elder, prix Goncourt 1913 : en tout 185 titres, pour commencer, 300 d’ici la fin du mois prochain.

Pourquoi avoir choisi de publier uniquement en numérique et qu’est-ce que cela vous apporte ou vous permet d’apporter aux lecteurs ?

Parce que le mot « stock épuisé » n’existe plus. Notre objectif est de fournir des textes de qualité, de mettre nos auteurs en valeur, et de ne plus soumettre nos lecteurs à un stock ou un délai de réapprovisionnement. Combien ont voulu se procurer un texte et sont tombés sur ce simple mot « épuisé » ? De plus, le numérique ouvre de nouveaux horizons. Certains éditeurs ne dépassaient pas les limites du pays, alors que le numérique va bien au-delà. Nous ne nous adressons plus à un lectorat français mais francophone.
Enfin, le numérique permet un meilleur partage des gains issus de la vente d’un livre. Ainsi, NeoBook Éditions garantit une rémunération à leurs auteurs d’un minimum de 20 % sur le prix de vente Hors Taxe.

Voilà notre intérêt : permettre à des auteurs nouveaux, qui ont un vrai talent, de se faire connaître avec moins de difficultés et par delà les frontières.

Vous êtes une toute jeune maison d’édition et vous proposez pourtant déjà près de 400 titres à votre catalogue. De quel type de livres s’agit-il ?

Attention au terme « catalogue ». Ces 400 titres sont présents sur notre plateforme, il est vrai (ou plutôt le seront d’ici la fin du mois prochain), mais ces titres ne font pas parties du « catalogue NeoBook ». Cela regroupe les ouvrages numérisés et diffusés par NeoBook pour le compte des éditeurs régionaux, notre propre catalogue de titres inédits et enfin les ouvrages libres de droit.

Le catalogue des Éditions NeoBook sera composé de 8 ouvrages, pour commencer : romans, de fiction, historique, noir, et une pièce de théâtre. Notre objectif est de publier une trentaine d’ouvrages par an.

Vous proposez une offre de livres issue d’éditeurs régionaux. Pourquoi ce choix ?

Nous sommes au début partis d’un constat : sur le web, pour être visible il faut atteindre une certaine masse critique de visites et visiteurs. Pour un éditeur qui débute, les premières années sont difficiles car le catalogue est mince et il est donc difficile d’atteindre cette masse critique.

D’un autre côté, nombre d’éditeurs souhaite passer au numérique et il leur manque malheureusement soit les moyens, soit le temps pour numériser leur catalogue.

Certains textes, d’une qualité indéniable, dorment dans les fonds de tiroirs, et ne sont plus ou pas publiés pour des raisons économiques. Notre but est donc de faire ressortir ces textes, donner une seconde vie à ces ouvrages et mettre en avant notre patrimoine culturel ! Et nous avons besoin de l’aide des éditeurs régionaux pour cela. Nous nous sommes donc tournés vers eux en leur proposant de numériser  leur fond de catalogue sans avance de leur part. Une fois numérisés, nous plaçons leurs titres sur notre plateforme de diffusion, puis sur celles des grands diffuseurs, nous nous occupons de la promotion, et nous nous rémunérons sur un certain pourcentage des ventes. Ainsi, c’est un rapport gagnant-gagnant que l’on propose sans que l’éditeur soit engagé.

Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Nous en avons plusieurs, bien évidemment ! Étayer notre catalogue, pour commencer, créer de nouvelles collections, notamment une collection « feuilleton », aller plus en avant sur les avantages qu’offre aujourd’hui le numérique et créer des livres plus interactifs. Réfléchir à proposer ponctuellement une version papier conjointe à la version numérique, peut-être en coédition. Continuer à travailler avec nos éditeurs déjà partenaires, créer de nouveaux partenariats… Nous souhaitons également mettre en place un système de dédicace de nos livres numériques.

Mais notre projet le plus ambitieux sera de monter un nouvel espace de rencontres et dialogues entre auteurs et lecteurs. Chaque auteur cherchant à se faire connaître mettra un extrait de son texte sur le site, visible par la suite par une communauté de lecteurs. Ceux-ci « voteront » sur la qualité de l’écriture et de l’histoire, et les textes qui auront reçu un grand oui seront étudiés par notre comité éditorial et, qui sait, seront peut-être publiés par NeoBook. Ce serait un grand pas dans la communication avec nos lecteurs. Ce n’est plus seulement un petit groupe qui plébiscite un auteur, mais tout un lectorat. Les prochaines tendances de lecture sont là ! Et ce ne sont plus uniquement les éditeurs qui les mettront en avant, mais également les principaux intéressés : les lecteurs !

Un texte en particulier à nous recommander pour découvrir votre maison d’édition ?

Deux, pour être francs, bientôt en vente sur neobook.fr : Puisque chante la nuit, de Théo Giacometti, polar inspiré par les plus grands auteurs américains, tel que James Ellroy, pour ne citer que lui, et très rythmé jazz et blues (le livre contient d’ailleurs des liens redirigeant vers les morceaux de musique cités. Ça permet de s’imprégner de l’atmosphère dans lequel les personnages évoluent), et La mélodie des lucioles, de Caroline Fleury, quand deux âmes sœurs se cherchent en fond de Seconde Guerre mondiale. Émouvant…

Url : http://www.neobook.fr/
Twitter : @Cbeauquel
Facebook : http://www.facebook.com/pages/NeoBook/339356612823889