Quand pleins de bonnes idées donnent naissance à une nouvelle rubrique

Au départ, j’avais eu l’idée en découvrant le blog l’inconnu du métro. Prendre cette idée et la mixer avec le nom de mon blog, ça donnait assez logiquement un Et toi, tu lis quoi ? L’idée était donc là, aller voir les gens dans le train ou en terrasse, et leur demander ce qu’ils lisent, comment ils ont choisi ce livre, etc.

Et puis je suis tombée sur le site de cet évènement, A vous de lire. Voilà donc l’occasion parfaite de lancer ma nouvelle rubrique !

A vous de lire, qu’est-ce que c’est ?

Extrait de l’éditorial de Frédéric Mittérand que vous pourrez retrouver en entier sur le site ici.

Il y a mille et une façons de lire : dans sa tête, à tue-tête, en chuchotant ou en déclamant, seul ou en public, sur papier ou sur écran… Irréductible à une technique ou à un savoir, lire est une forme de liberté et de plaisir qui confère à chacun d’entre nous une richesse singulière et heureuse, celle de la « bibliothèque intérieure » de Montaigne ou du « musée imaginaire » dont parlait Malraux. Lire procure une joie intime qui ne demande alors qu’à être partagée.

Partager cette joie de lire, telle est précisément l’ambition de « À vous de lire ! », cette grande fête de la lecture dont nous lançons cette année la première édition, parmi de nombreuses mesures destinées à favoriser la lecture publique dans notre pays. Partout en France, du 27 au 30 mai, aux terrasses des cafés, sur les places, dans les parcs, les bibliothèques et les TGV, mais aussi dans les hôpitaux et les centres pénitenciers, de nouveaux troubadours, amoureux des livres de tous les champs et tous horizons, transformeront notre espace citoyen en salon de lecture à ciel ouvert.

Et toi, tu lis quoi ?, qu’est-ce que c’est ?

Partager la joie de lire, partager des coups de coeur, partager des moments avec d’autres lecteurs, c’est précisément pour toutes ces raisons que je voulais mettre cela en place.

Des moments avec des lecteurs pris au hasard de mes déplacements, c’est ce que vous pourrez découvrir ces prochains jours sur le blog. Et si cela vous plait, je continue l’expérience sur plusieurs mois et je vous ferai découvrir au fur et à mesure mes « discussions » avec ces lecteurs.

Mosellanes, Mosellans, vous voilà prévenu ! Si vous êtes un jour tranquillement en train de lire votre livre et que vous voyez une petite brune approcher avec un cahier à la main, ne vous inquiétez, ce n’est que Tulisquoi qui vient discuter. Mais promis, ça ne dure pas très longtemps.

Rendez-vous cet après-midi pour découvrir la première courageuse !

Cette chronique a déjà été lue 1028 fois.

%d blogueurs aiment cette page :