La quatrième de couv :

Pendant les heures où nous avons été retenus prisonniers au château d’Ermenonville, je me suis demandé à quoi mes collaborateurs avaient pensé. […] Ont-ils enfin réalisé qu’ils étaient mortels ? Ont-ils enfin réalisé qu’il existait une vie après le boulot ? et que la mort était plus importante que leur job ?

Mon avis :

Venant moi-même de sortir du monde corporate, ce titre et la 4ème de couv’ ne pouvait que m’interpeller. Je m’attendais à une réflexion poussée sur le monde corporate et ses dérives, une vrai levée de voile sur cet univers mais vécu par un autre.

Je suis restée sur ma faim. Le côté thriller prends le dessus sur le fond et finalement là où l’on nous promet « la réalité de grands groupes de presse », je n’ai eu l’impression que de l’avoir effleurée. Au final il ne reste donc que des lieux communs.

Détails :

Auteur : Edmond Tran
Collection : Livre de Poche
Date de parution : 09/09/2009
187 pages

Cette chronique a déjà été lue 4745 fois.

%d blogueurs aiment cette page :