Esprit d'hiver - Laura KasischkeÇa faisait longtemps que je n’avais pas été aussi pressée de finir un livre tellement je me suis ennuyée…

La quatrième de couv :

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

Mon avis :

Tout a commencé comme ça avec cette lecture :


On peut donc dire qu’on ne partait pas du bon pied avec ce livre. Pourtant au départ, j’ai été attendrie par ce couple parti en Russie pour adopter une enfant. Et cette femme qui se réveille en retard en ce matin de Noël, avec une phrase en tête, qui va la poursuivre toute la journée : « quelque chose les avait suivie depuis la Russie». Sans qu’elle ne sache définir ce quelque chose.

Alors pourquoi tout a dérapé ensuite pour moi avec ce livre ? La lenteur. L’exaspérante lenteur de ce roman. On fait continuellement des aller-retour entre la Russie et les États-Unis. Elle passe des heures, insupportables, à se questionner sur des détails futiles. Et ce rôti… Ce rôti dont elle n’arrête pas de nous parler sans jamais, JAMAIS, le mettre au four (enfin, si, elle finit par le mettre au four, mais au bout d’un temps qui semble interminable).

Le problème c’est que cette femme m’insupporte au plus haut point. Aucun de ses malheurs (pourtant bien réels) n’a réussi à me faire compatir à sa situation. Elle semble tellement auto-centrée que ça en est devenu lassant.

Alors oui, une fois qu’on arrive à l’épilogue certaines choses deviennent plus claires, plus évidentes. Mais trop tard, bien trop tard pour qu’il ne me reste qu’un peu de pitié pour cette femme.

Et voici le mot de la fin sur Twitter

 

Détails :

Auteur : Laura Kasischke
Editeur : Christian Bourgeois Editeur
Date de parution : 08/2013
294 pages

Cette chronique a déjà été lue 4121 fois.

%d blogueurs aiment cette page :