Et Mon Coeur Transparent, Véronique Ovaldé

Et Mon Coeur Transparent, Véronique Ovaldé

La quatrième de couv :

Sait-on jamais avec qui on vit ?

Lorsque Lancelot apprend la mort de sa femme, qu’il aimait à la folie, son univers s’écroule.
Et il va vivre un a Très Grand Choc Supplémentaire a en découvrant qu’Irina n’était que mystères. Malgré la violence de son chagrin, l’homme décide d’enquêter sur celle dont il ignorait tout, qui posait des bombes, qui était orpheline d’un père bien vivant, celle qui est morte dans la voiture d’un inconnu…

Mon avis :

En lisant la 4ème de couv’, je m’attendais un peu à lire un roman d’amour sur fond de trahison assez banal. Mais Véronique Ovaldé nous emmène bien plus loin que ça, dans un univers un peu en décalage du nôtre. Notre héros Lancelot va donc découvrir que sa femme qui vient de mourir lui a caché toute une partie de sa vie. Et en partant à la recherche de la vérité, il va réintégrer peu à peu le monde des humains, lui qui s’en était presque totalement coupé.

J’ai beaucoup apprécié cette histoire car Véronique Ovaldé à une manière de décrire le monde qui m’a fait voyager grâce notamment à sa maitrise de la langue française.

Détails :

Auteur : Véronique Ovaldé
Editeur : J’Ai Lu
Date de parution : 08/2009
222 pages

Cette chronique a déjà été lue 881 fois.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :