Et toi, tu lis quoi ? Bruno

Et toi, tu lis quoi ? Bruno

Samedi 12 juin. Petit aller-retour rapide à Paris dans la journée pour ma formation et pour rencontrer en même temps Anouchka. Journée trop courte, trop rapide, voilà déjà l’heure de reprendre le train. Direction gare de l’Est où je pars à la recherche de la prochaine victime de Et toi, tu lis quoi ?. Et au loin, je vois un homme, debout, en train de lire un livre avec une couverture verte. C’est décidé, ça sera lui !

Tu lis quoi Bruno ?

Bruno lit A qui profite le développement durable ? de Sylvie Brunel. D’où la couverture très verte qui m’a attirée. Il m’explique qu’il lit ça dans le cadre de son travail (il est professeur de géographie dans une classe prépa.) et que ce livre est vraiment très intéressant, car il dénonce le business qui se crée autour du développement durable, allant même souvent jusqu’à faire du développement durable, un business à part entière.

Et quand on voit toutes les marques qui se disent aujourd’hui écologiquement responsable, verte, bio, nature, etc… ça fait effectivement doucement rigoler. Il me plait bien ce livre. Je crois que je vais le lire !

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre Bruno ?

En tant que professeur de géographie, Bruno lit beaucoup de livres en rapport avec son métier. Il essaye toujours d’allier le plaisir de la lecture au sujet traité lors de ces cours.

Ton livre précédent ?

Avant ça Bruno lisait l’Atlas des énergies (je pense qu’il s’agit du livre de Bertrand Barré, mais je n’en suis pas sûre). Mais aussi Tol de Murat Uyurkulak un auteur turque.

Tol est l’histoire d’une vengeance, comme le dit la maison d’édition. Encore un livre qui a l’air très intéressant.

Trois livres à emmener sur une ile déserte ou les trois livres préférés

Sans trop d’hésitation, il me donne : Bombay Maximum City de Suketu Mehta, La Bâtarde d’Istanbul d’Elif Shafak et celui qu’il est en train de lire, A qui profite le développement durable ? donc.

Corne ou marque-ta-page ?

Corne, mais de toutes petites cornes qui ne se voit presque pas.

Comment tu choisis tes livres Bruno ?

Comme expliqué un peu plus haut, Bruno lit beaucoup en fonction de ses cours mais il tente autant que possible, d’associer le plaisir de la lecture au sujet qu’il traite en cours.


Pas vraiment le temps de discuter beaucoup plus que ça avec Bruno. Il a un train à prendre et moi aussi. Merci quand même à Bruno pour le temps qu’il m’a accordé et les nouvelles pistes de lecture qu’il nous offre !


Dans les questions-réponses ci-dessous, je dis « tu », mais comme je suis quelqu’un de très polie, je dis « vous » quand même aux personnes que je ne connais pas. Le texte est reproduit selon les notes que je prenais en même temps et selon mes souvenirs. Je m’excuse d’avance si j’ai omis des détails ou si je ne respecte pas tout à fait ce que vous vouliez dire. Vous pouvez, bien sûr, réagir dans les commentaires pour continuer la discussion !

Cette chronique a déjà été lue 866 fois.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :