Parfois il faut aller faire quelques courses. Et c’est bien pratique de trouver la supérette à cinq minutes à pied de chez moi. En route donc. Il me faut des œufs pour préparer mes tartelettes aux mirabelles !

Presque arrivé au supermarché, voilà que je vois une jeune femme en train de lire… en marchant ! Oui, vous avez bien lu, elle lisait en marchant ! Renseignement pris, elle a une foulure au pied en ce moment et est donc obligée de marcher lentement. En plus, elle est presque à la fin de son livre !

Tu lis quoi Catherine ?

Catherine lit, en marchant donc, Les Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini. Même si elle trouve certains personnages un peu trop caricaturaux, elle aime bien ce livre quand même.

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre Catherine ?

C’est son mari qui lui a conseillé. Et c’est la mère de Catherine qui l’avait déjà conseillé à son mari.

Ton livre précédent ?

Juste avant ça, elle lisait À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Ou plutôt, elle relisait. Car Catherine aime beaucoup relire les livres qui lui ont plu. Surtout les classiques. D’ailleurs elle a lu sept ou huit fois Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez. Et me le recommande chaudement !

Et pour le suivant, elle l’a déjà dans son sac. Il s’agit de Dialogues des carmélites de Georges Bernanos.

Trois livres à emmener sur une ile déserte ou les trois livres préférés

Catherine a aussi du mal à choisir, mais finit par me donner les trois suivants :

  • À la recherche du temps perdu de Marcel Proust
  • La Marche de Radetzky de Joseph Roth
  • Marie-Antoinette de Stefan Zweig

Corne ou marque-ta-page ?

Pas de cornes, mais pas de marque-ta-page non plus. Elle retient la page qu’elle était en train de lire.

Comment tu choisis tes livres Catherine ?

Catherine lit, et donc relit, beaucoup les classiques dont elle ne se lasse pas. Elle suit donc très peu l’actualité littéraire. Ou alors si quelqu’un lui conseille un bon roman, elle se laissera peut-être tenter.

Plutôt livre papier ou livre numérique ?

Globalement, elle n’a rien contre le livre numérique. Mais ce qui lui pose problème, c’est qu’un livre numérique, ça ne se prête pas. Et puis le catalogue français n’est pas encore très développé. Et il y a aussi le prix des liseuses. Bref, elle a déjà vu les appareils et trouve les écrans plutôt sympa même, mais elle n’est pas encore prête à passer le pas !


Merci à vous Catherine pour avoir répondu à mes quelques questions et bonnes lectures !


Dans les questions-réponses ci-dessous, je dis « tu », mais comme je suis quelqu’un de très polie, je dis « vous » quand même aux personnes que je ne connais pas. Le texte est reproduit selon les notes que je prenais en même temps et selon mes souvenirs. Je m’excuse d’avance si j’ai omis des détails ou si je ne respecte pas tout à fait ce que vous vouliez dire. Vous pouvez, bien sûr, réagir dans les commentaires pour continuer la discussion !

Cette chronique a déjà été lue 4338 fois.

%d blogueurs aiment cette page :