Petit arrêt lecture en terrasse à Metz pour profiter du soleil. Au moment de repartir, je vois un homme plongé dans sa lecture. La prochaine victime de Et toi, tu lis quoi ? est toute trouvée !

Tu lis quoi Fabrice ?

Fabrice lit Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson. Il vient tout juste de le commencer car il sort de la librairie. Je me souviens l’avoir lu, au moment où ce titre venait de sortir. J’avais bien aimé, mais pas au point d’acheter les suites.

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre Fabrice ?

Fabrice a suivi les conseils d’une collègue pour l’achat de ce livre. Et comme c’est les vacances, il a même décidé d’acheter la trilogie Millénium pour être sûr de ne pas être à court de lecture !

Ton livre précédent ?

Là Fabrice à un problème pour me répondre. Il ne lisait plus avant ça. Enfin, il lisait des livres policiers, mais surtout en anglais pour parfaire un peu sa maîtrise de la langue.

Trois livres à emmener sur une ile déserte ou les trois livres préférés

Un tout petit peu d’hésitation et finalement il se lance :

  • Caligula d’Albert Camus, car avant il lisait beaucoup de théâtre
  • Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma, qui traite des enfants soldats en Afrique
  • Les raisins de la colère de John Steinbeck

Bon à ce moment-là de notre discussion, je m’étonne quand même que quelqu’un qui m’avoue n’avoir lu ces derniers temps que des policiers, me cite des œuvres pareils. C’est là que Fabrice me dit qu’il est bibliothécaire de formation et qu’il travaillait à l’office des publications de la Commission européenne.

Corne ou marque-ta-page ?

Ni l’un ni l’autre. Fabrice s’arrange pour finir un paragraphe ou alors essaye de se souvenir à quelle page il se trouvait. S’il n’y arrive pas, il relit alors quelques paragraphes pour voir si cela lui rappelle quelque chose ou pas.

Comment tu choisis tes livres Fabrice ?

C’est le hasard en général. En lisant la 4e de couverture.


Je n’embête pas plus longtemps Fabrice, que je le sens un peu dérouté par mes questions. Il se demande si j’ai déjà interrogé de nombreuses personnes comme ça et je l’invite à venir faire un tour ici pour qu’il vienne se rendre compte de lui-même ! Merci encore Fabrice et profitez bien de l’été !


Dans les questions-réponses ci-dessous, je dis « tu », mais comme je suis quelqu’un de très polie, je dis « vous » quand même aux personnes que je ne connais pas. Le texte est reproduit selon les notes que je prenais en même temps et selon mes souvenirs. Je m’excuse d’avance si j’ai omis des détails ou si je ne respecte pas tout à fait ce que vous vouliez dire. Vous pouvez, bien sûr, réagir dans les commentaires pour continuer la discussion !

Cette chronique a déjà été lue 8764 fois.

%d blogueurs aiment cette page :