Dans ce petit livre, on sent le crépitement, les étincelles, les tremblements. On espère, on souffre, on attend la suite avec impatience.

La quatrième de couv :

C’est l’histoire d’une rupture amoureuse, une nuit, à Tokyo. C’est la nuit où nous avons fait l’amour ensemble pour la dernière fois. Mais combien de fois avons-nous fait l’amour ensemble pour la dernière fois ? Je ne sais pas, souvent.

Mon avis :

Il arrive rarement qu’un auteur me donne envie de lire tous ces livres, mais l’écriture de Jean-Philippe Toussaint m’a touchée et donnée envie de découvrir très vite « Fuir » et « La Vérité sur Marie« , les suites de ce livre.

Faire l’amour n’est pas à proprement parler le sujet de ce livre. On est ici dans les tout derniers instants d’un couple avant la rupture. De ces ruptures où les deux personnes sentent bien que la fin est là, mais ne veulent pas encore vraiment y croire, tentent de continuer encore comme si tout pouvait être effacé d’un coup et que l’harmonie connue au tout début pouvait revenir.

On sent dans l’écriture les tensions qui accompagnent ces silences devenus gênants. On voit les tentatives de part et d’autre pour esquisser un premier pas vers l’autre, mais en même temps les retenus pour garder un semblant d’amour propre. Et les désirs et projets qui ne sont plus exprimés et ressentis en même temps.

« Marie, dans mes bras, en pleurs, la robe mouillée, les cheveux mouillés, approchait ses lèvres très près de ma bouche et me demandait en tremblant pourquoi je ne voulais pas l’embrasser, et, la gardant dans mes bras, je répondais à voix basse en lui caressant les épaules  et les cheveux pour l’apaiser que je n’avais jamais dit ça. Mais je ne l’embrassais pas […]. Et je ne répondis pas, je ne savais que répondre, je me souvenais très bien de la réponse que je lui avais faite alors, mais je ne pouvais pas lui dire maintenant que je ne voulais ni l’embrasser ni ne pas l’embrasser […]. »

Ceci est le premier roman lu dans le cadre du prix Indiana du Prix littéraire des blogueurs. Je suis très contente de participer à ce prix qui m’aura permis de découvrir un auteur que vous reverrez très certainement bientôt sur ce blog.
Les avis des autres membres du jury sont disponibles sur le site du Prix littéraire des blogueurs.

Détails :

Auteur : Jean-Philippe Toussaint
Editeur : Minuit
Date de parution : 14/09/2009
146 pages

Cette chronique a déjà été lue 1830 fois.

%d blogueurs aiment cette page :