Mauvaise pioche avec ce livre de Joncour et une histoire sans grand intérêt.

La quatrième de couv :

«Le drame, tout de même, pour la maison Combi, serait bien que sous couvert d’authenticité cette bonne vieille plume aille jusqu’à tout consigner, qu’il restitue tout dans l’aspect du réel.» Poissonniers de père en fils, les Combi portent en eux l’histoire de leurs origines et l’amour du grand large. Un jour, l’un des fils a une idée de génie : réaliser une brochure, pour se faire connaître à plus grande échelle et pouvoir vendre plus, toujours plus. Il faudra la rencontre improbable avec un prix Nobel de littérature et tout son talent pour transposer l’entreprise commerciale en un plus vaste projet. Mais attention ! Tout cela pourrait bien finir en queue de poisson !

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

C’est Céciledequoide9 qui m’a vivement incité à découvrir cet auteur. Ce que j’ai fait en commençant par In Vivo, il n’y a pas si longtemps et ce titre aujourd’hui, découvert au hasard chez le bouquiniste.

Mon avis :

Kenavo est le deuxième roman de Serge Joncour, juste après VU, que je n’ai toujours pas lu. Si ici on retrouve le style si plaisant de Joncour, l’histoire laisse, elle, sur sa faim.

L’intrigue ne va pas beaucoup plus loin que ce qui est annoncé par la quatrième de couverture et n’a pas réussi à me donner du plaisir à cette lecture.

Ça ne m’empêchera pas de continuer mon exploration des livres de Joncour, simplement celui-ci ne restera pas dans les annales.

Détails :

Auteur : Serge Joncour
Editeur : J’Ai Lu
Date de parution : 10/12/2002
158 pages

Cette chronique a déjà été lue 1741 fois.

%d blogueurs aiment cette page :