Aussi époustouflant que le livre.

Synopsis :

Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s’est passé. Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendres. En ce décor d’apocalypse, un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d’objets hétéroclites (le peu qu’ils ont pu sauver et qu’ils doivent protéger). L’humanité est retournée à la barbarie. Alors qu’ils suivent une ancienne autoroute menant vers l’océan, le père se souvient de sa femme, et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Et tous deux s’efforcent de rester debout.

Mon avis :

Lorsque j’ai vu que l’adaptation du livre de Cormac McCarthy allait sortir au cinéma, j’ai eu peur de voir cette histoire transformée en blockbuster comme savent parfois le faire les américains.

Mais le film respecte l’univers du livre et produit le même effet : on n’en ressort absolument pas indemne.

Voici une très bonne critique de Mélanie Carpentier sur le site Evene qui dit tout et tellement mieux que je ne saurais le faire.

Voir le site officiel « La Route« .

Détails :

Réalisé par John Hillcoat
Film américain
Date de sortie cinéma : 2 décembre 2009
Durée : 1h52

Cette chronique a déjà été lue 4839 fois.

%d blogueurs aiment cette page :