L’atelier des miracles – Valérie Tong CuongVous prendrez bien une petite dose d’optimisme non ?

La quatrième de couv :

Professeur d’histoire-géo, harcelée par ses élèves comme par son mari, Mariette est au bout du rouleau. Rongée par son passé, la jeune Millie est prête à tout pour l’effacer. Quant au flamboyant Monsieur Mike, ex-militaire devenu SDF, le voilà mis à terre par la violence de la rue. Alors que ces âmes esseulées se heurtent au mur de leur existence, Jean, homme providentiel, les accueille dans son atelier où il répare les destins abîmés. Où chacun trouvera la force de se reconstruire et de reprendre goût à la vie – quitte à en payer le prix. Un roman qui redonne foi en l’humanité, et en soi-même.

Mon avis :

Parfois on a tous besoin d’un peu d’optimisme. Un peu de bon sentiment. Et pourtant, je ne suis pas spécialement fan du genre! Mais là, au milieu de l’hiver, avec un ciel qui reste désespérément bloqué sur le gris et les fêtes se rapprochant, une petite lueur n’était pas de refus ! Alors j’ai ouvert ce livre, si souvent conseillé par la libraire Nathalie Couderc sur son Twitter. Et je me suis laissée emporter assez facilement, je dois dire!

L’histoire commence assez banalement: D’une part, on retrouve une prof au bout du rouleau, maltraitée par ses élèves, son mari et ses enfants. D’autre part il y a Millie, petite jeune qui tente par tous les moyens de passer inaperçue pour se racheter d’un passé trop douloureux. Et puis Monsieur Mike, le SDF à qui il ne faut pas chercher de problèmes! Au premier abord, il n’y a aucune raison pour que ces trois personnes se rencontrent. Et pourtant, Jean, responsable de l’association d’entraide L’Atelier, va tendre la main à ces trois naufragés.

Il y a eu un moment où j’ai failli décrocher… Où ça devenait un peu trop caricatural pour moi. Mais dans une belle pirouette, l’auteur a réussi à me donner envie de connaître la suite: Qu’est-ce qui se cache derrière cette association qui repose uniquement sur les dons des anciens rescapés? Et que cache Jean, cet homme qui semble jouer un double jeu avec tous les membres ? Nos trois protagonistes vont-ils réussir à reprendre en main leur vie ?

Et finalement, c’est d’humanité que nous parle Valérie Tong Cuong. Avec ses bons sentiments et ses mauvais côtés. Alors, pourquoi bouder son plaisir? Vous prendrez bien une petite dose d’optimisme non ?

Extrait:

Un extrait a été posté dans L’extrait du mardi.

Détails :

Auteur : Valérie Tong Cuong
Editeur : J’ai lu
Date de parution : 05/03/2014
251 pages

Cette chronique a déjà été lue 4901 fois.

%d blogueurs aiment cette page :