Quatre nouvelles douces amères sur la période de Noël. A ne pas mettre entre les mains des enfants !

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

Nolween m’a proposé sur twitter de découvrir un de ses livres. Comme on était en plein dans la période de Noël…

La quatrième de couv :

Les cloches ont sonné et les rennes sont arrivés. Un gros bonhomme joufflu descend par la cheminée. Une odeur de pain d’épices et un sapin luit dans cette douce nuit d’hiver. Les petites filles et les petits garçons rêvent et espèrent des joujous par milliers. Oui, mais voilà, le Père Noël est mort depuis longtemps et la magie de Noël est morte avec lui dans un tourbillon de hurlements et de psyché-délices ! Surtout n’allez pas raconter les histoires que vous trouverez dans ce recueil aux enfants. Elles ont certes le goût de la barbe-à-pape mais elles ont aussi et surtout le goût du cyanure. Il n’y a rien de politiquement correct dans ce que vous allez lire. Le mythe de Noël en prend un sacré coup ! Tant mieux, il serait peut-être temps de remettre les pendules à l’heure. À minuit, il sera trop tard.

Mon avis :

Il y a une petite fille qui attend la venue d’un loup-Noël ; une autre qui offre un festin de Noël un peu particulier pour faire venir le gros bonhomme rouge ; mais il y a aussi Précious qui sait que le père Noël n’existe pas et qui décide de faire une distribution de cadeaux un peu étrange, en profitant pour punir ceux qui ont fait du mal aux enfants ; et pour finir, un vieil homme en habits rouges qui ne croit plus aux enfants.

Quatre petits contes de Noël comme je les aime. Loin des bons sentiments et des histoires moralisatrices habituelles, Nolween Eawy nous donne à lire de petites histoires toutes sucrées au départ, mais qui piquent très vite et bousculent totalement la vision idyllique que l’on peut avoir de cette période…

Extrait :

Lire un extrait en ligne.

Détails :

Auteur : Nolween Eawy
Editeur : Numeriklivres

 

Cette chronique a déjà été lue 7531 fois.

%d blogueurs aiment cette page :