Anouchka m’invite à vous en dévoiler un peu plus sur moi à travers le questionnaire de Proust.

Si vous souhaitez voir les réponses de Proust lui-même, ainsi que les réponses d’Anouchka, c’est sur le site de La Plume Dilettante que ça se passe.

Et voici donc mes réponses :

Le principal trait de mon caractère : La générosité.
La qualité que je préfère chez un homme : Le pouvoir de rassurer.
La qualité que je préfère chez une femme : La féminité.
Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : Savoir que je peux compter sur eux, à tous moments, sans qu’ils ne posent de questions.
Mon principal défaut : Trop têtue ?
Mon occupation préférée : La lecture.
Mon rêve de bonheur : Une vieille ferme en pierre au milieu des prés et de nulle part, mais avec tous les amis pas trop loin.
Quel serait mon plus grand malheur ? Perdre ceux qui me sont chers.
Ce que je voudrais être : Plus insouciante.
Le pays où je désirerais vivre : Il n’existe pas encore.
La couleur que je préfère : Le bleu (du ciel, de la mer, …).
La fleur que j’aime : La tulipe.
L’oiseau que je préfère : Le flamand rose.
Mes auteurs favoris en prose : Auster, Benchley.
Mes poètes préférés : Je n’en ai pas.
Mes héros dans la fiction : Ceux qui un jour ont décidé de claquer une porte pour tenter de vivre quelque chose en dehors de leur routine habituelle.
Mes héroïnes favorites dans la fiction : Celles qui un jour ont décidé de claquer une porte pour tenter de vivre quelque chose en dehors de leur routine habituelle.
Mes compositeurs préférés : Je n’y connais rien, au grand désespoir de M. Tulisquoi qui, lui, adore la musique classique.
Mes peintres favoris : Munch pour Le cri, et le desespoir qu’il est arrivé à rendre à travers ce tableau.
Mes héros dans la vie réelle : Les « petits », ceux qu’on ne voit pas à la télé, dont les journaux ne parlent pas, mais qui tous les jours font quelque chose pour aider les autres.
Mes héroïnes dans l’histoire : Je n’en n’ai pas.
Mes noms favoris : Pour une fille ou un garçon ?
Ce que je déteste par-dessus tout : L’hypocrisie, la bétise, la médiocrité.
Personnages historiques que je méprise le plus : Les dictateurs.
Le fait militaire que j’admire le plus : Il n’y en a pas vraiment.
La réforme que j’estime le plus : En ce moment, la réforme de la santé qu’Obama essaye de mettre en place. Même si elle n’est pas parfaite, ça a au moins le mérite d’avancer dans le bon sens.
Le don de la nature que je voudrais avoir : L’insouciance.
Comment j’aimerais mourir : Dignement.
État présent de mon esprit : L’impatience.
Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : Quand on tente de bien faire, pour faire plaisir à quelqu’un.
Ma devise : Ça dépend du jour, de la situation, du contexte, mais en gros : c’est pas la fin du monde !

Si Clara, Art Souilleurs, Liyah, Brize, Cécile, Calypso ou même ceux et celles qui ne sont pas taggués, veulent répondre à leur tour…

Cette chronique a déjà été lue 4599 fois.

%d blogueurs aiment cette page :