Il ne voyait dans les enfants que des amis, des voyageurs qui n’avaient pas besoin de matons, mais de phares.

Kindergarten – Neil Jomunsi

Cette chronique a déjà été lue 2196 fois.

%d blogueurs aiment cette page :