Ne pas lâcher le fil du Verbe, petit! Aller à son terme, glisser le long de la tirade jusqu’à ce qu’enfin le point final te libère! 

Le liseur du 6h27 – Jean-Paul Didierlaurent

Cette chronique a déjà été lue 1553 fois.

%d blogueurs aiment cette page :