Il y a une semaine, en faisant le tri de mes livres qui traînaient sur la table basse du salon, sur le radiateur, par terre, dans la salle à manger… bref, partout ailleurs que dans ma bibliothèque, je me suis rendu compte qu’il y avait vraiment un problème…Et voici la photo que j’avais publiée sur Instagram.

A gauche, la pile des livres à lire (et encore, il y en a d’autres dans ma bibliothèque. Et puis d’autres dans mon iPad…).

A droite, la pile des livres déjà lus et que je n’ai pas encore chroniqués (et toujours pareil, il doit y avoir 10-15 ebooks en plus dans l’iPad…).

Donc ? Donc on refait un petit tour de chronique express aujourd’hui !

Naissance d’un pont – Maylis de Kerangal

Plus besoin de présenter se livre qui a fait beaucoup parler de lui sur les blogs à sa sortie. L’auteur y décrit les interactions humaines qui prennent place lors de la construction d’un pont dans une Californie imaginaire. Les méfaits de la mondialisation, les problèmes écologiques qui peuvent découler de ce genre de projets, les problèmes humains qui se télescopent également dans une telle promiscuité…

Tous ces sujets m’intéressaient. Mais j’ai pourtant été très déçue à la lecture. Des longueurs, des passages nettement moins captivants…

Bref, je suis allée au bout du livre en espérant un moment où j’entrerais enfin dans ce livre, mais sans succès !

Occupy Wall Street – Textes, essais et témoignages des indignés

Le mouvement Occupy Wall Street est né il y a presque un an maintenant en réponse à la crise et aux abus du capitalisme. Même si aujourd’hui on en parle de moins en moins dans les journaux, le mouvement continue, que ce soit à New York ou dans d’autres grandes villes. Ce livre n’est pas un historique du mouvement ou une quelconque justification, mais juste un témoignage. Ou plutôt, des témoignages. Car il y a plus d’une dizaine de personnes, du mouvement de New York, Boston ou encore Philadelphie, venues relater le quotidien sur place. Comment se passent les assemblées générales, comment s’organisent les bibliothèques publiques sur place, comment gérer les espaces publics occupés, la nourriture, l’hygiène… Mais aussi des textes d’auteurs, des rédacteurs de revues littéraires…

Très intéressant, ce livre permet d’avoir une autre vision du mouvement. Et montre comment ces milliers de gens ont su s’organiser sans réel dirigeant à leur tête.Si vous voulez plus d’informations sur le mouvement français, voici l’adresse du site, avec le prochain rendez-vous fixé le 13 octobre : http://occupyfrance.org.

La marche de Mina – Yoko Ogawa

C’est Véronique qui avait conseillé ce livre lors de son Et toi, tu lis quoi ?. J’avais beaucoup aimé la manière dont elle en avait parlé et donc eu envie de le découvrir. Au moment de la lecture, il y a quelques mois déjà maintenant, j’avais pris du plaisir à l’histoire de la petite Tomoko. À peine âgée de 12 ans, celle-ci vient de perdre son père et se retrouve donc chez son oncle et sa tante pendant un an, le temps que sa mère reprenne une formation. Là, elle va découvrir Mina, sa cousine, qui se rend à l’école à dos d’hippopotame, collectionne les boîtes d’allumettes illustrés et dévore les livres. Ensemble elle vont mûrir, partager des joies et des peines et voyager au-delà de leur petit archipel grâce à la grand-mère Rosa.

Moins enthousiaste que Véronique, j’ai tout de même trouvé cette lecture très agréable. L’écriture est délicate, sensible, avec un petit côté mystérieux qui plane toujours sur l’histoire.

Cette chronique a déjà été lue 2548 fois.

%d blogueurs aiment cette page :