La collection Hors Format des éditions e-fractions rassemble des nouvelles, souvent très courtes. Voici une chronique 3-en-1 pour en découvrir un peu plus. Merci à Franck-Olivier Laferrère pour les cartes e-book !

Jonas - Olivier MartinelliJonas – Olivier Martinell

Ses parents ont été marqué par cette histoire de baleine et du coup l’ont appelé Jonas. Mais s’appeler Jonas quand on est fan de rock pur et dur ce n’est déjà pas facile. Mais quand on veut en plus séduire une fille, ça peut devenir un vrai problème.

Cette histoire va t’emmener, le temps d’une soirée, dans les backstage d’une tournée de concert. En quelques pages, elle va te ramener dans cette difficile période de l’adolescence, ou même les gros durs sont à fleur de peau. Ou l’attente d’une sortie de concert peut changer d’un coup le cours de ta vie. Et, qui sait, te permettre, peut-être, de séduire cette jolie jeune fille…

 

La solitude du baiseur de fond suivi de La bataille de Koursk - Sébastien DoubinskyLa solitude du baiseur de fond suivi de La bataille de Koursk – Sébastien Doubinsky

Ce n’est pas très long comme récit. Quelques pages pour te dresser, par petites touches, un monde d’hommes. Entre homosexualité, prostitution masculine et films pornographiques, on suit un couple, en proie aux mêmes questions que n’importe quel couple. Loin du voyeurisme qu’on pourrait attendre de ce milieu, c’est de la tendresse qui se dégage de ces quelques pages.

Mais dans l’ensemble, cela a été beaucoup trop court que j’arrive à rentrer dans cet univers.

 

Dépucelage - Virginie Lou-NonyDépucelage – Virginie Lou-Nony

Elle est venu là en vacances pour oublier. Couper le lien trop contraignant avec sa famille. Et puis, au bout de quelques jours, Lui. Dès le départ, ils se sont reconnus, leurs pas, comme dans les contes de fées, allant de concert, l’un terminant les phrases de l’autre. Les yeux brillants, prête à quitter un lien pour un autre, elle plonge dans cette histoire comme une désespérée.

Et puis, les premiers grains de sable dans cette histoire: pourquoi ne répond-t-il pas au téléphone? Qui est cette femme assise dans ce restaurant avec lui? Pourquoi lui parle-t-il sur ce ton condescendant d’un coup? Se voilant la face, prête à tout pour ne pas perdre encore ses illusions…

Le style est précis, sans pathos. L’histoire est banale, mille fois écrite déjà, mais sonne juste sous cette plume. Une belle découverte.

Cette chronique a déjà été lue 1898 fois.

%d blogueurs aiment cette page :