Légendes urbaines, motel du bord de route où se croisent les personnages les plus extrêmes et clin d’œil aux séries américaines. Bons moments en perspectives…

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

Nouvelle tournée de livre numérique. Je me suis laissée tenter par @garp qui m’assurait que le ménage de la chambre de ce motel serait à ses frais.

La quatrième de couv :

Concevoir un polar comme une saison de Série américaine, de celles qui font le fond ronronnant d’un poste de télévision dans un motel de bord de route, pas très classe ?

Eh bien, il suffit peut-être d’y installer un personnage en train de regarder les Experts, attraper une image du King ou un bruit d’hélico… On a tous les stéréotypes, ne reste plus que l’énigme. Mais si l’énigme, c’était seulement le plaisir qu’on a à s’enfoncer dans cet imaginaire qui nous précède, à y projeter nos jeux de lecture ?

Alors, c’est cela, l’énigme : ce qui nous pousse à lire, et nous y fait prendre plaisir. Soyez-en sûr, il y a tous les ingrédients.

On a voulu ce livrel comme une expérience ouverte, liens vers lectures audio, bonus track incluant entretien avec l’auteur, pourquoi son pseudo et comment… On remercie beaucoup aussi Fabrice Colin pour sa préface.

Et ça marche.

Mon avis :

Vous aimez les séries américaines ? De celles où il y a de l’action et des analyses scientifiques ? Les histoires où tout dérape en l’espace de quelques secondes pour un verre de trop ? Ce verre qui peut vous faire prendre les décisions les plus bêtes de votre vie ? Vous aimez les décors en plein désert, où la chaleur est étouffante et vous empêche de réfléchir ? Les courses-poursuites folles avec la grosse artillerie ? Presley Chanel ne vous fait pas peur et ne vous fera pas fuir ? Et, enfin, vous n’avez pas peur des légendes urbaines ?

« Motel se veut « série américaine » ayant pour cadre un motel. Tous les clichés du genre se retrouvent dans les trois épisodes de cette saison 1. Ou presque.« , nous dit G@arp. Alors si vous aimez les clichés, les séries américaines, les récits qui partent à 100 à l’heure, foncez louer une chambre dans ce Motel. Bon accueil garanti et, même si on vous soutient le contraire, le ménage n’est pas à votre charge !

Extraits :

Téléchargez un extrait sur le site de Bibliosurf.

Détails :

Auteur : G@arp
Editeur : Publie.net
Date de parution : 16/01/2011
56 pages

Cette chronique a déjà été lue 3866 fois.

%d blogueurs aiment cette page :