Me voilà déjà de retour ! Une petite semaine dans le Finistère, à Concarneau, c’était vraiment trop court. Mais, on a eu le temps de :

  • visiter la ville close de Concarneau
  • faire un tour à Quimper
  • aller à une fête médiévale à Hennebont
  • passer à Riec-sur-Belon, Pont-Aven, Fouesnant et Fôret-Fouesnant ou aussi Guilvinec… entre autres !
  • monter les 307 marches du phare d’Eckmühl
  • se lever à 5h du matin pour découvrir la criée de Concarneau. Sous des trombes d’eau. Histoire de faire couleur local ? En tout cas, ça aura été le seul jour de pluie !
  • mettre les pieds dans l’eau. Mais seulement les pieds. Il faut rester lucide, même s’il faisait beau toute la semaine, ça reste la Bretagne et l’océan : l’eau est froide !
  • manger du poisson pour l’année. Et des moules. Et des huîtres. Y a pas à dire, au bord de l’océan, c’est quand même meilleur qu’à Metz !
  • manger des crêpes bretonnes et du gâteau breton et du kouign-amann et des palets bretons et des caramels au beurre salé et des crêpes au beurre salé (je suis raide dingue fan de ce truc. Ça me manque déjà) et du Breizh Cola et… bref, on a goûté à tous les produits du coin. Il n’y a pas à dire, les Bretons savent vivre ! Maintenant par contre, il faut faire régime !

J’en ai profité aussi pour lire (un tout petit peu : B for Beer de Tom Robbins et Exit le fantôme de Philip Roth), acheter de nouveaux livres, des marque-ta-page, me reposer, profiter du beau temps avec M. Tulisquoi ou respirer cet air iodé qui me manquait tant !

Seule déception, c’est que finalement, en une semaine, il y a encore tant de choses qu’on n’a pas eu le temps de découvrir dans le Finistère et en Bretagne. On y retournera, découvrir les îles, les villes et villages qu’on n’a pas eu le temps de faire, manger du poisson, et des crêpes au beurre salé !




Cette chronique a déjà été lue 4435 fois.

%d blogueurs aiment cette page :