Anne adore les chats (et c’est peu de le dire), la lecture et l’Islande. Elle a toujours un bon livre à conseiller, fait partie de ces gens sur Twitter qui, même si tu ne discutes pas avec eux tous les jours, sont présents si besoin, mais aussi Anne a un bouquiniste dans sa ville qui me donne envie de déménager chaque fois qu’elle exhibe son butin sur Twitter.
Alors aujourd’hui Anne partage ses lectures avec nous.

Tu lis quoi Anne ?

Je viens de terminer L’ embellie de Audur Ava Olafsdottir édité aux éditions Zulma (voir son avis sur son Tumblr).

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

J’avais lu et adoré son premier livre paru l’année dernière, Rosa Candida et je me suis donc précipitée pour acheter le second le jour de sa parution. Et je n’ai pas été déçue au contraire. Je trouve L’embellie encore plus réussi que Rosa Candida ! Peut-être parce qu’il évoque plus l’Islande, pays que j’ai eu la chance de parcourir il y a 20 ans, et qui m’a laissée comme envoûtée. La littérature islandaise à cela de particulier, que la nature sauvage, fascinante est toujours un personnage à part entière… C’est vrai également pour la majorité de la littérature scandinave, même dans les policiers…

C’est sans doute dû à la rigueur du climat et à la solitude des gens dans un habitat dispersé, hors la capitale.
La légende dit que les voyageurs en Islande, quand ils campaient le soir près d’un cairn, écrivaient pour passer le temps, le voyageur suivant continuait l’histoire du précédent… ainsi naquit le goût pour la littérature islandaise.

Ce qui est sûre c’est qu’ à Reykjavik il y a 20 ans, il y avait plus de librairie que de supérettes !
Bref, vous aurez compris que j’adoooooore la littérature nordique et plus particulièrement islandaise…
On l’apprécie et la comprend d’autant mieux qu’on connaît le pays ! Lisez Halldor Laxness (prix Nobel de littérature) La cloche d’Islande et vous comprendrez pourquoi c’est un grand pays !

Ton livre précédent ?

Un autre livre de la rentrée littéraire 2012 conseillé par ma libraire, La nuit tombée d’ Antoine Choplin aux éditions La fosse aux Ours.

Un très beau texte qui prend aux tripes sur le retour d’un homme dans la zone interdite de Tchernobyl deux ans après les événements… Sa rencontre avec les amis perdus, sa confrontation avec la destruction, la désolation… Beaucoup d’humanité sur une catastrophe inhumaine… Un livre que je n’oublierai pas… Belle découverte.

Trois livres à emmener sur une île déserte ou les trois livres préférés ?

Question insoluble pour moi ! Je suis une boulimique anxieuse de manquer de lecture en permanence, il m’est donc impossible de partir quelque part même quelques jours sans au moins 4 à 5 livres… C’est même pathologique alors choisir 3 dans l’absolu… Je ne PEUX pas ça m’angoisse.

Je lis beaucoup dans des domaines très différents et mes coups de cœurs varient en fonction de mes états d’âme du moment aussi !

Mais disons que les chocs littéraires qui m’ont marquée étant jeune : Voyage au bout de la nuit de Céline, 100 ans de solitude de Garcia Marquez , L’œuvre des mers d’Eugene Nicole.

Corne page ou marque-ta-page ?

Marque page sans hésitation, je déteste abîmer mes libres, j’adore l’odeur des livres neufs et j’apprécie les efforts de certains éditeurs dans l’utilisation de beaux papiers et belles couvertures.
Donc hors de question de gribouiller ou corner les pages de mes livres… Mes notes éventuelles sont prises sur un carnet à part…
Je fais collection de marques pages de toutes façons…

Plutôt lecture papier ou numérique ?

Jusqu’à il y a 4 mois j’aurais dit papier sans hésitation avec tout l’argumentaire cité ci-dessus… Odeur, bel objet, relation charnelle en plus de l’intérêt du texte…

Depuis que j’ai acheté ma liseuse, il y a 4 mois, j’ai totalement changé d’avis… Le confort de lecture est très bon et surtout mon dos me dit merci… Mon sac à main en est très allégé ! En fait je réserve la liseuse pour les livres dont je ne souhaite pas forcément garder une trace physique comme les polars, thrillers, etc. Je garde le papier pour mes auteurs et éditeurs favoris !

Quelque chose de plus à ajouter ?

Heuuu question à ne pas me poser ! J’ai déjà largement abusé de mon temps de parole…
Juste un conseil, ne vous cantonnez pas dans vos lectures aux livres dont tous les médias vous parlent, la majorité n’ont pas grand intérêt, allez voir un vrai libraire et laissez vous guider par ses choix inédits ! Et là le voyage commence…

 

Merci à Anne pour ses réponses. Et bien sûr, j’adhère totalement au fait de ne pas se cantonner aux livres « vendus » par tous les médias. Surtout en cette période de rentrée littéraire !

En tout cas, si vous voulez suivre Anne sur Twitter, voici son compte @chalipette.

Bon week-end ensoleillé à tous !

Cette chronique a déjà été lue 4820 fois.

%d blogueurs aiment cette page :