Etienne regrette - Antoine SénanqueSans être une révolution dans l’approche choisie ou le ton, c’est agréable à lire et j’ai passé un bon moment de lecture. C’est déjà pas mal !

La quatrième de couv :

Le graffiti humiliant d’un élève aura suffi pour qu’Etienne Fusain, professeur de philosophie morose, décide de changer de vie. Il quitte travail, famille, mélancolie, et part retrouver son vieil ami d’enfance. Commence alors une errance réjouissante, cure de jouvence, d’immoralité, d’excès, de tendresse où la rencontre avec la sublime et irrésistible Lily lui donne une nouvelle chance d’être heureux.

Mon avis :

« Fusain est un con. » Voilà ce qui a bouleversé Etienne. Oh, ce n’est pas le fait d’être traité de con qui le dérange le plus. Non. Lui, professeur de philosophie reste bloqué sur le verbe Etre. « Si on avait écrit Fusain avec un adjectif, même plus insultant, mais joint, sans intermédiaire, ce serait passé. C’est le verbe être qui me gêne, la détermination, tu comprends. J’ai beau me raisonner, l’«être» coince. »

Il faut dire qu’Etienne est un peu le candidat idéal pour une remise en question : dans la fleur de l’âge, marié depuis longtemps avec une femme avec qui il ne partage plus grand-chose, une ado avec qui il n’arrive plus à communiquer, un train-train déprimant… Ce graffiti n’est que la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Alors il file chez son ami de toujours, célibataire, et se laisse entraîner dans les soirées d’excès, les rencontres d’un soir…

Comme dans Salut Marie, c’est une comédie tout en décalage. C’est une histoire d’hommes et d’amitié. C’est une histoire de remise en question. C’est la 2e chance que tente de s’offrir un homme. C’est léger et sympathique. Bref, sans être une révolution dans l’approche choisie ou le ton, c’est agréable à lire et j’ai passé un bon moment de lecture. C’est déjà pas mal !

Merci à l’agence Comunited qui m’a proposé ce livre en partenariat.

Détails :

Auteur : Antoine Sénanque
Editeur : Grasset
Date de parution : 06/01/2014
234 pages

Cette chronique a déjà été lue 2174 fois.

%d blogueurs aiment cette page :