Téléchargez en tant qu'e-book

Comment existe-t-on si l’on n’existe plus virtuellement ? Un hyper-connecté a tenté la coupure totale pendant six mois !

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

Proposé par Thierry Crouzet.

La quatrième de couv :

Au début, vous regardiez vos mails une ou deux fois par jour. Combien de fois le faites-vous aujourd’hui ?
Vous arrive-t-il de consulter vos messages compulsivement toutes les cinq minutes, comme si votre vie en dépendait ? Cherchez-vous parfois votre mobile avec plus de fébrilité que vos clés ? En un mot, seriez-vous accro à Internet ? Cet outil inventé pour nous aider à mieux communiquer ferait-il de nous des esclaves ? Épuisé par quinze ans d’hyperactivité en ligne, Thierry Crouzet, gourou des réseaux sociaux et auteur de nombreux ouvrages sur les nouvelles technologies, entame une cure de désintoxication. Il prévient ses milliers d’amis Facebook et Twitter qu’il les quitte durant six mois. Il disparaît du Net pour se sevrer. Au fil des jours, il nous raconte avec humour ses crises de manque, sa vie « débranchée », puis comment il se reconstruit, en quête d’un art de vivre à l’époque d’Internet.

Mon avis :

Quand il y a presque un an Thierry Crouzet annonçait sur twitter et sur son blog qu’il allait déconnecter pour plusieurs mois, j’avais du mal à y croire : avec plusieurs articles publiés par jour, les nombreux tweets, les réactions qu’il laissait sur les autres blogs, la guerre qu’il semblait mener tout le temps… il serait capable d’arrêter ça pendant six mois ? Je le voyais bien revenir au bout d’une petite semaine, à réagir à la dernière provocation en date sur le web… Et pourtant…

Et pourtant, il était tellement décidé à se « couper du flux, de mon réseau social, de ma mémoire… d’une part peut-être essentielle de mon intelligence… pour retrouver un temps long dont j’ai perdu l’usage » qu’il les a tenu ces six mois. Dès le départ, il lance l’idée d’une enquête sur lui-même, une enquête qui servira de base à ce livre. Au début, c’est la peur et le doute : comment existe-t-on si l’on n’existe plus virtuellement ? Puis vient la période de redécouverte du monde comme dans les années 85 et le temps de la réflexion… Comment gérer cet espace virtuel, sans pour autant s’y laisser totalement engloutir ?

Parfois un peu trop egocentré (mais après tout, il s’agit d’un autofiction…), il y a tout de même des idées intéressantes sur notre dépendance au réseau, à nos terminaux mobiles, à notre besoin d’être toujours dans la réaction immédiate. Mais il dégage également les éléments positifs de ce réseau, celui qui permet de mettre en relation les gens de manière beaucoup plus large, sans frontière physique… Un regret pourtant pour ce livre… J’aurais aimé voir le point de vue d’Isabelle, sa femme, un peu plus développé. C’est elle aussi qui a subi l’addiction… et la déconnection.

Extraits :

Lire un extrait en ligne sur le blog de Thierry Crouzet.

Un extrait a été publié dans l’extrait du mardi.

Détails :

Auteur : Thierry Crouzet
Editeur : Fayard
Date de parution : 11/01/2012
224 pages

Téléchargez en tant qu'e-book

Cette chronique a déjà été lue 2832 fois.

 

Ca peut aussi vous intéresser :