On avait fait une thématique éditeur et une thématique nourriture.

Aujourd’hui, le thème c’est les femmes, avec de la sensualité et de l’érotisme d’un côté et un répertoire des émotions numériques de l’autre !

 

Couleurs – Coline Mauret

Couleurs - Coline Mauret

Reçu en service presse, j’ai commencé ce livre sans me douter de son contenu. Pourtant la couverture rose aurait dû me mettre la puce à l’oreille!

Neuf nouvelles pleines de tendresse parfois, doucement sensuelles aussi à certains moments, un peu érotiques: c’est une robe qu’on déboutonne, des jambes qu’on dévoile, un sexe et un plaisir qui s’offrent par une fenêtre, une plume qui caresse doucement…

Il y a ces désirs aussi qui s’éveillent après des années de sexe sans joie, comme cette femme qui vient d’enterrer son mari et qui dresse la liste des caresses que les hommes attendent des femmes, pour enfin partager un moment de plaisir:

  • bander leurs yeux et les déshabiller
  • mordiller les seins
  • effleurer l’intérieur du coude du bout des lèvres
  • caresser les fesses avec les mains, les cuisses
  • embrasser dans l’oreille, mordre le lobe
  • se caresser devant eux
  • huiler le dos, le masser et se coucher dessus

Je n’ai pas lu le fameux Cinquante nuances de Grey de E. L. James, mais je pense qu’on dépasse largement le niveau de la sensualité avec ce petit livre rose !

Petit répertoire des émotions numériques – Laurence Bee

Petit répertoire des émotions numériques - Laurence Bee

Autre femme, autre registre.

Laurence Bee est journaliste, blogueuse et maman. Créatrice des blogs Parents3.0, Emotions numériques, entre autres, elle parcourt les réseaux sociaux et observe les évolutions liées au numérique et aux réseaux sociaux. Comme elle le dit sur le blog lié au livre, « nous tissons des liens qui ne sont pas que des URL, mais aussi, et surtout, des hyperliens faits de petites et grandes émotions. Ce sont ces ressentis, ces états d’âme, ces humeurs, ces sentiments, qui sont décortiqués dans ce Petit répertoire des émotions numériques. »

De l’amour du like, aux tics de langage qui ont été adoptés (si vous êtes sur Twitter depuis un moment, vous avez déjà dû voir passer le « je suis déception »), à l’unfollow (qui n’est pas forcément aussi anodin qu’un petit clic sur un bouton), le fameux #facepalm ou encore le Yolo (seul acronyme que je ne connaissais pas: You only live once), tout y passe !

Ce qu’on appelle encore pour l’instant le web 2.0 et ses réseaux sociaux ont bouleversé nos vies et notre manière de nouer des contacts. Si à un moment vous vous êtes énervés à cause d’un commentaire ou d’un article qui n’a pas été assez liké ou RT, ou au contraire si vous vous êtes dit que les réseaux sociaux ont apporté des choses positives dans votre vie personnelle ou professionnelle, il y aura forcément un ou plusieurs passages de ce petit répertoire qui vous parlera !

Un petit extrait ? Allons chercher du côté du chapitre du bonheur !

« Comme dans la vraie vie, finalement, où lorsque nous sommes heureux, nous avons très envie que la Terre entière partage notre bonheur. Et sur les réseaux sociaux, la Terre entière n’est finalement pas très loin, juste derrière l’écran. »

Cette chronique a déjà été lue 10431 fois.

%d blogueurs aiment cette page :