Si le gardien de but arrête la balle dans laquelle tu viens de shooter, ne te décourage pas et pense plutôt au mignon girafon en caoutchouc qui t’attend dans ta baignoire pour le bain du soir. Voilà le titre en entier du dernier livre d’Appas. J’aime quand on me raconte une histoire rien qu’avec un titre !

Mais d’où t’es venue l’idée de lire ce livre ?

J’avais lu Considérations non dénuées d’intérêt, selon moi, concernant, spécifiquement, le mouton tarbais. Puis Le rock progressif se déplace par bonds, aime le double dutch, et trouve intéressant de participer à des compétitions de bobsleigh (pour peu qu’on lui foute la paix cinq minutes). Voilà le petit dernier d’Appas.

La quatrième de couv :

Suis-je le plus grand gardien de but que la Terre ait jamais porté ? C’est bien possible, car je suis doué de la faculté inouïe, incroyable — et bien utile — d’arrêter, sans exception, tous les ballons de foot qui essaient d’aller se loger au fond de ma cage. Je suis Fusant Starsky, le gardien invaincu de l’Atomic de Longicourt (mon club) et j’affirme, sans trembler, que celui qui est capable de me marquer un but n’est pas encore né. Vous allez me dire : « Mais Dada Mosley, l’attaquant des Helsinki Hells, n’est-il pas, pour toi, un redoutable ennemi ? » C’est vrai. Vous avez raison. Il paraît que ce garçon ne rate aucun de ses tirs. Nos deux équipes se rencontrent bientôt. Que va-t-il se passer ? Je l’ignore. Je suppose que je serai confronté à des situations difficiles, impossibles, hallucinantes, étranges, bizarres, non répertoriées, intrigantes, acrobatique, décevantes, inintelligibles, insoutenables, mignonnes, pas jolies, coquines, huluberluesques… voire drôles. Mais je m’en fiche. Car moi, ce qui me fait kiffer, c’est le foot.

Mon avis :

Du foot sur le blog de Tulisquoi ? On aura décidément tout vu ici. Et il fallait bien que cela vienne d’Appas pour qu’encore une fois, lors de la sortie de ce livre, je l’achète sans me poser trop de questions. Parce que honnêtement, le foot ce n’est pas vraiment ma tasse de thé à la base. Oh bien sûr, comme pas mal de monde, je suis de loin les résultats, assez décevants, de l’équipe de France. Et je ne parle même pas de l’équipe de Metz qui se trouve reléguée en National cette année…

Mais très franchement, si Didier Deschamps ou le sélectionneur du FC Metz pouvait lire ce livre, on aurait nettement moins de problème pour gagner un match. Imaginez ! Un gardien qui ne loupe aucun des ballons qui tentent d’entrer dans la cage. AUCUN. Et cela, que le gardien soit sur le terrain à surveiller le ballon, avec des plâtres « sur de nombreuses parties du corps« , ou encore « dans les vestiaires du stade« , alors qu’un match se dispute, tout cela parce que sa copine a peur des terrains de foot et veut absolument lui faire essayer tout de suite une redingote en velours vert trouvée dans une friperie…

Ohhh je vous vois venir. Vous allez me dire que tout cela c’est du grand n’importe quoi. Surtout si on ajoute dans l’histoire un attaquant qui ne rate aucun de ses buts. Et qu’on met ces deux-là face à face. Et je vous dirais oui, c’est du grand n’importe quoi. Mais du grand n’importe quoi comme sait si bien le faire Appas. On se demande comment ça tient le long de 154 pages. Comment il arrive à nous mener d’un terrain de foot à une pirogue kamoumbée d’Afrique de l’Ouest. Moi je n’ai qu’une seule explication : l’humour totalement absurde et auquel j’adhère à 100%. Le genre d’humour qui arrive même à me faire aimer le foot. Alors quel que soit le sujet du prochain livre d’Appas, je réserve déjà mon exemplaire !

Extraits :

Appas vous propose un extrait sur son site, « en toute liberté, autant de fois que tu veux ».

Détails :

Auteur : Appas
Editeur : Appas
Date de parution : Quelque part entre aujourd’hui et il y a quelques mois
154 pages

Cette chronique a déjà été lue 2834 fois.

%d blogueurs aiment cette page :