Trois livres qui peuvent partir en voyage ce dimanche. Trois livres très différents pour partir à la découverte de nouveaux horizons. Ce que j’appelle oubli tout d’abord, pour la force de l’écriture et pour la prouesse d’avoir fait une seule phrase sur 65 pages. Mendiants et orgueilleux ensuite, car Albert Cossery décrit un peuple fière et plein d’humour. Et pour finir, La Boucherie des amants. Même si je n’ai pas vraiment accroché, il pourrait plaire à ceux qui aiment Sepúlveda.

Pour connaître mes avis, il vous suffit de cliquer sur les liens ci-dessous. Pour vous inscrire, un commentaire dans cet article, avec le nom du ou des livres qui vous intéressent. Et ensuite, un email pour me donner votre adresse postale.

Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier

Mendiants et orgueilleux d’Albert Cossery

La Boucherie des amants de Gaetaño Bolán. Il part d’abord chez Alex-Mot-à-Mots. Puis rejoindra Krol.

Comme d’habitude, le seul engagement est de l’envoyer à la prochaine personne de la liste et aussi, bien sûr, de ne pas l’abimer !

Bon dimanche et bonnes lectures !

Ce que j'appelle oubli - Laurent MauvignierLa Boucherie des amants – Gaetaño BolánMendiants et orgueilleux - Albert Cossery

 

 

 

 

 

 

Cette chronique a déjà été lue 2488 fois.

%d blogueurs aiment cette page :