Je vous ai déjà présenté Nouveau messageLe dernier invité, Onkalo et Kukulkán par .

Puis il y a eu Le grand hozirus, Aurélia sous la terre, Celsius 233 et Face à l’étoile ici.

Voici aujourd’hui les quatre nouvelles suivantes !

Kindergarten

Kindergarten – Neil JomunsiDieter est un peu différent des autres adultes. Employé pour s’occuper des petits du jardin d’enfants, il tient presque parfaitement son rôle. Presque, parce qu’il a tendance à faire peur aux parents, alors que les enfants, eux, l’adorent. Il « aimait les enfants – pas comme un adulte ni comme un pervers, mais comme quelqu’un qui les comprenait et qui n’aurait jamais dû grandir« . Et forcément, ce genre de personne est toujours soumis à la moquerie d’une ou deux personnes…

Dieter est pourtant persuadé de voir des fantômes… Au vu des dessins fait par les enfants, qui semblent eux aussi voir ce mystérieux fantôme, il s’agirait même de Hitler… Il faut dire que la garderie est construite sur le lieu de la mort du tyran. Et, selon Dieter, « les murs enregistrent les mauvais souvenirs. Ils résonnent encore longtemps après la mort de ceux qui leur ont donné naissance« .

Deux collègues un peu moins tolérants envers Dieter ont décidé de mettre fin à ce qu’ils estiment être une mascarade. Pour lui faire passer l’idée du fantôme, ils vont l’emmener dans l’endroit qu’il évite depuis qu’il a été embauché à la garderie: le sous-sol, l’endroit où se trouve le bunker ayant hébergé Hitler…

Mais dans ces cas là, on est souvent pris à son propre piège… Et les deux tortionnaires pourraient bien revoir leur jugement!

Un extrait est disponible dans L’extrait du mardi.

La dernière guerre

La dernière guerre – Neil JomunsiC’est l’histoire toute simple d’une abeille. Condensée en quelques pages, Neil Jomunsi nous offre un aperçu de la vie brève et riche de ces butineuses. De la naissance, où très vite l’inné prend le pas sur tout le reste, on passe aux étapes suivantes de la vie des travailleuses infatigables : nettoyage des alvéoles, réception du précieux nectar, nourrice pour les nouveaux nés, jusqu’à la consécration et sa première sortie !

Très vite pourtant, le danger entre dans la ruche. Et c’est une guerre qui faudra livrer pour défendre la reine coûte que coûte !

La dernière guerre ne figurera pas parmi mes nouvelles préférées du #projetbradbury, mais ça reste agréable à lire !

Antichrist Understar

Antichrist Understar – Neil JomunsiMarilyn Manson a été rock star. Il a passé sa vie à combattre son image « trop humaine » à l’aide de panoplies de monstre et de costumes grotesques. Alors qu’avant il faisait peur à chacune de ses apparitions à toute l’Amérique puritaine, Brian, quand il n’était pas sous son déguisement, s’était lassé de son personnage. De toute façon, il ne faisait plus peur à personne depuis bien longtemps… Il avait une théorie sur ça: « les ordinateurs avaient désensibilisé les spectateurs. » Alors maintenant il vit reclus, dans la pénombre de sa maison.

Et puis un soir, après des semaines sans mettre le nez dehors, il craque et décide de se saouler dans le bar d’un hôtel tout proche. Rendez-vous habituel des stars, il va pourtant y croiser ce soir-là une charmante jeune femme. Celle-ci ne le reconnait pas. Tout ce qu’elle voit de lui, c’est « une vieille dame en survêtement« . Il va alors se laisser entraîner dans la discussion, dans le jeu de la séduction aussi.

Mais Brian peut-il vraiment oublier tous les vieux démons de Manson le temps d’une soirée ? Il semblerait bien que non…

Touristes

Touristes – Neil JomunsiLukas n’a qu’une idée en tête: découvrir le monde! C’est son rêve de toujours. Le petit problème, c’est qu’il faut de l’argent pour ça. Et il n’en a pas vraiment. Ni d’ambition. Alors le seul moyen qu’il a trouvé pour voyager un peu, c’est de devenir guide touristique dans une petite agence minable. Tout se passait bien, jusqu’au jour où un groupe de huit touristes asiatiques débarquent…

Alors que d’habitude ils veulent tous voir les principaux de Paris, ceux-là veulent voir le vrai visage de la capitale. Plutôt que le mini bus grand luxe, ils préfèrent le métro. Plutôt que la Tour Eiffel, le Louvre ou Montmartre, ils sont plus intéressés par les danseurs de rue, la signification des panneaux routiers ou le menu de la brasserie. Mais il y a Nomi, la traductrice du groupe. Et Lukas est prêt à la suivre au bout du monde, tellement il est sous le charme de son sourire !

D’ailleurs, dès le 2e jour, c’est ce qu’on lui propose. Malgré les apparences, les asiatiques ont été très contents de leur guide. Et souhaitent l’emmener avec eux à Londres. Lukas a beau leur expliquer qu’il ne connaît rien à la ville, ils n’en ont cure ! Le voilà donc parti pour ce qui pourrait l’aider à réaliser son rêve de toujours ! Mais ces touristes sont bien étranges… Ils pourraient bien l’emmener bien au-delà des frontières connues !

 

Dans l’ensemble, je ne suis toujours pas déçue de mon abonnement au #projetbradbury. Même s’il y a certaines nouvelles qui me plaisent moins, ça reste toujours agréable à découvrir ! Et surtout, il faut reconnaître que Neil Jomunsi se dépasse semaine après semaine, avec toujours autant de régularité.

Pour retrouver des informations sur le #projetbradbury, vous pouvez consulter le site dédié.

On continue très bientôt avec les quatre nouvelles suivantes.

Cette chronique a déjà été lue 2029 fois.

%d blogueurs aiment cette page :