On continue avec les chroniques express avec encore une fois trois lectures très différentes : un roman qui a beaucoup fait parler de lui sur la blogosphère, un recueil de nouvelles complètement barrées et un roman sur la vie et la disparition du pape… à la sauce belge !

Home – Toni Morrison

Home - Toni MorrisonIl était partout sur la blogosphère lors de la rentrée littéraire de septembre. Incoldblog a d’ailleurs fait une liste assez exhaustive des billets qui ont été publiés. La plupart des chroniques ou critiques « officiels » mettaient en avant un texte qui représentait un condensé du talent de l’écrivain.

Pour ma part, c’est le premier livre que je lisais de cette auteur. Et l’histoire de Franck Money, soldat revenant de la guerre de Corée, à la recherche de sa sœur Cee pour l’aider, ne m’a absolument pas touchée. Il y a de nombreux thèmes abordés dans ce court roman de 150 pages environ. Des thèmes forts comme la ségrégation raciale en premier lieu, mais aussi la guerre et les séquelles qu’elle laisse, la place et le rôle des femmes, etc. Mais à aucun moment je n’ai été accrochée par le style de l’auteur ou par l’histoire.

Pour qu’il continue sa vie de livre, il est parti rejoindre Gaëlle qui, elle, l’a beaucoup apprécié.

Un extrait a été posté dans l’extrait du mardi.

Le Pape a disparu – Nicolas Ancion

Le pape a disparu - Nicolas AncionIl s’était attaqué à Mittal, maintenant c’est au tour du pape. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Nicolas Ancion aime bien détourner des personnages connus pour les sortir totalement de leur contexte et leur offrir une nouvelle vie !

Cette fois, c’est donc le pape qu’on retrouve non pas au Vatican, comme on pourrait s’y attendre, mais habitant à Bruxelles. Dès le début, il se retrouve mêlé à un trafic de drogue à son insu (mais pas à l’insu de son plein gré, comme certain…). La police, qui mène son enquête sans le prévenir, va déclencher son enlèvement par des ravisseurs pour le moins pas très doués. C’est fantaisiste au possible, mais surtout cette lecture était un bon bol d’air frais au moment où une grosse majorité de la France se mobilisait, agressivement, contre le mariage pour les homosexuels. Le rapport ? Ah oui, j’ai oublié de vous prévenir. Le pape est Belge, mais il est aussi homosexuel ! Allez savoir où il va chercher tout ça Nicolas Ancion !

L’attaque des dauphins tueurs – Julien Campredon

L'attaque des dauphins tueurs - Julien CampredonJ’avais découvert Campredon avec Brûlons tous ces punks pour l’amour des elfes, qui était déjà un livre complètement barré. Et là on est reparti pour un tour dans l’absurde. Il y a par exemple la nouvelle, éponyme du titre de ce recueil, qui nous fait découvrir des humains terrifiés par une bande de dauphins tueurs et obligés de se cacher lorsque ces derniers sortent de la mer. Ou encore cet homme qui achète un livre qui, trempé dans un bol d’eau chaude, donnera une bibliothèque de 423 volumes et l’obligera donc à déménager de son petit studio.

Et sinon il est aussi question d’un pacte avec le Malin pour la jeunesse éternelle. Et même d’un « titulaire d’un double doctorat, et après trois ans de bénévolat au service de mandarins aux coronaires doublement pontées » s’est résigné à s’installer comme exorciste.

Allez amis de l’absurde, laissez-vous tenter. Vous ne pourrez qu’aimer !

Cette chronique a déjà été lue 8281 fois.

%d blogueurs aiment cette page :