Voilà, le #projetbradbury est arrivé à son terme pour Neil Jomunsi. 52 nouvelles en 52 semaines… Sacré challenge, n’est-ce pas ? Si un bilan du point de vue de l’auteur t’intéresse, tu peux lire Comment j’ai écrit 52 nouvelles en 52 semaines.

Et voici la suite des nouvelles (oui, de notre côté, le challenge n’est pas encore relevé…)

Wonderland (#29)

Wonderland (#25)La révolution gronde dans la République démocratique du Gradistan. Le peuple n’en peut plus et a décidé de renverser le pouvoir en place. En bas du Palais du Grand-Maréchal, la colère est à son comble. Mais à l’intérieur, c’est la peur qui domine. La peur de ceux qui détiennent le pouvoir depuis tant d’années et qui refusent de perdre tous leurs acquis. Et dans ces cas-là, il vaut mieux fuir plutôt que de se retrouver face au peuple! Ou alors leur donner ce qu’ils veulent… La tête du dirigeant!

Les deux bras droit du Grand-Maréchal vont tenter de sauver leur peau en présentant au peuple sa dépouille. Mais ce n’est pas parce qu’on est vieux et, visiblement, un peu gâteux, qu’on a oublié tous ses réflexes de survie. Le Grand-Maréchal pourrait bien sortir de ce guet-apens par une belle pirouette finale !

Nouvelle agréable, qui résonne avec cette période de troubles…

Pour toujours (#30)

Pour toujours (#30) Ils sont deux à tourner en orbite autour de la Terre depuis plus de cinq millénaires. Envoyés là-haut pour tenter de donner une nouvelle impulsion à la Terre lorsque cela sera à nouveau possible, ils attendent LE signal leur indiquant qu’enfin ils peuvent revenir. Tous les cinq mille ans, la capsule est programmée pour les réveiller afin qu’ils puissent vérifier si le bon moment est arrivé.

Et lors de ce dernier réveil, ils sont partagés: le signal est là depuis un moment, mais toutes les données de mesure indiquent que la Terre est toujours inhabitable. Que faire? Croire au signal qui pourrait enfin leur faire sentir à nouveau le vent? Ou se fier aux instruments de mesure et retourner dans leur sommeil pour un nouveau cycle de cinq mille ans ? Parfois le goût de l’aventure est plus fort que tout…

Pour ceux qui sont fans, il y a des vampires dans cette nouvelle. Personnellement, ce n’est pas ma tasse de thé, mais cela ne gène en rien la lecture, ni l’appréciation de cette aventure…

Premier jour (#31)

Premier jour (#31)Quand un nouveau Président de la République est élu, sa première journée est clairement chargée. Alors qu’est-ce qui se passe lorsque c’est le nouveau Président des Etats-Unis qui prend ses fonctions? Et que le Président est même une femme? On imagine bien la condescendance de l’équipe militaire, les réunions de présentation des équipes, les mises à jour sur les dossiers en cours, les révélations sur les secrets les mieux gardés de la République…

Mais certains secrets peuvent parfois dépasser toutes les croyances collectives. Et la nouvelle Présidente pourrait bien se rendre compte que finalement elle ne détient pas autant de pouvoirs qu’elle l’imaginait.

De bout en bout, une belle nouvelle, avec une belle chute!

Nano (#32)

Nano (#32)

Zack Fleischer est depuis de nombreuses années LA référence en matière de journaliste high-tech. Une critique positive et les ventes s’envolent aussitôt. Une revue négative et c’est tout une entreprise qui peut plonger en Bourse.

Mais Zack Fleischer est un peu fatigué de son métier. Lui ce dont il rêvait c’est de robot. Mais le monde a préféré évoluer vers les nano-machines et c’est désormais elles qui s’occupent de gérer complètement le bien être des Hommes. Alors pour une fois, il décide de s’éloigner, de souffler et de partir à l’autre bout du monde pour redécouvrir les vraies valeurs. Et surtout, ça sera un voyage sans nano technologie pour prendre soin de lui. Comment supportera-t-il ces petites douleurs qui font partie de notre lot quotidien mais dont il avait presque oubliées l’existence?

Les nano technologies ou jusqu’où irons-nous pour tenter de prendre les devants sur ce qui fait que nous sommes humains et mortels. Intéressant.

 

Retrouvez les nouvelles précédentes :

  • Nouveau message (#1), Le dernier invité (#2), Onkalo (#3) et Kukulkán (#4) par .
  • Le grand hozirus (#5), Aurélia sous la terre (#6), Celsius 233 (#7) et Face à l’étoile (#8) ici.
  • Kindergarten (#9), La dernière guerre (#10), Antichrist Understar (#11) et Touristes (#12) ici.
  • Page blanche (#13), Bully (#14), Viral (#15) et Alexandria (#16) ici.
  • Le pont (#17), Esprit farceur (#18), Toreador (#19) et Lettre morte (#20) ici.
  • Intérim (#21), La nuit des fous (#22), Maison close (#23), Yokai (#24) ici.
  • Inside sherlock (#25), La nuit venue (#26), Commando (#27), Hacker (#28) ici.

Cette chronique a déjà été lue 2199 fois.

%d blogueurs aiment cette page :